Company Announcements

CHIFFRE D’AFFAIRES ET RÉSULTATS SEMESTRIELS 2021-2022

Source: OMX
CHIFFRE D’AFFAIRES ET RÉSULTATS SEMESTRIELS 2021-2022
  • CHIFFRE D’AFFAIRES SEMESTRIEL : UNE PREMIÈRE MOITIÉ D’EXERCICE MARQUÉE PAR LA FORTE PROGRESSION DES SEMENCES DE GRANDES CULTURES

  • RÉSULTATS SEMESTRIELS : UN RÉSULTAT OPÉRATIONNEL POSITIF, UN RÉSULTAT FINANCIER EN NETTE AMÉLIORATION, MAIS DES MISES EN ÉQUIVALENCE EN RETRAIT 
  • ACTUALITÉS :
    • POINT SUR LA SITUATION EN UKRAINE ET EN RUSSIE
    • ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE LIMAGRAIN AU SEIN DE LA GOUVERNANCE DE VILMORIN & CIE

  • RÉVISION PARTIELLE DES OBJECTIFS ANNUELS 2021-2022

L’activité de Vilmorin & Cie est caractérisée par une importante saisonnalité structurelle. En effet, sur les dernières années, le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre représente, en moyenne, un tiers des ventes annuelles de la Société. Traditionnellement, les comptes consolidés du premier semestre affichent ainsi des résultats fortement négatifs.

En millions d'euros 2020-2021 2021-2022 Variation
à données courantes
Variation
à données comparables
Chiffre d’affaires
  • Semences Potagères
  • Semences de Grandes Cultures
  • Produits de Jardin et Holdings
 

253,1
254,2
18,4
 

251,3
298,6
17,3
 

-0,7 %
+17,5 %
-6,1 %
 

-1,7 %
+15,7 %
-5,8 %
Chiffre d’affaires du premier semestre 525,7 567,2 +7,9 % +6,6 %
 

 
         
En millions d'euros 2020-2021 2021-2022 Variation
à données courantes
EBITDA 111,7 129,8 +18,1
Résultat opérationnel -5,5 5,7 +11,2
Résultat mis en équivalence -12,0 -29,6 -17,6
Résultat financier -27,3 -18,3 +9,0
Impôts sur les résultats +12,9 +2,6 -10,3
Résultat net
dont part du groupe
-31,9
-31,9
-39,6
-40,4
-7,7
-8,5

Les comptes semestriels consolidés 2021-2022, clos au 31 décembre 2021, ont été arrêtés par le Conseil d’Administration de Vilmorin & Cie dans sa réunion du 1er mars 2022. Les Commissaires aux Comptes ont procédé à un examen limité de cette information financière semestrielle ; leurs conclusions ne comportent aucune réserve ni observation.

Les informations financières consolidées sont établies en conformité avec le référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards), tel qu’adopté dans l’Union européenne au 31 décembre 2021.

Les principes et méthodes comptables adoptés dans les comptes consolidés semestriels résumés au 31 décembre 2021 sont identiques à ceux utilisés dans les comptes consolidés annuels établis au 30 juin 2021. Aucun changement de méthode comptable ou d’estimation ayant un impact sur les comptes consolidés de Vilmorin & Cie n’a ainsi été pratiqué au cours du semestre.

Les normes, interprétations et amendements à des normes existantes, adoptés par l’Union européenne et applicables aux périodes comptables ouvertes à compter du 1er juillet 2021 n’ont pas eu d’impacts significatifs sur les comptes.

CHIFFRE D’AFFAIRES SEMESTRIEL :
UNE PREMIÈRE MOITIÉ D’EXERCICE MARQUÉE PAR LA FORTE PROGRESSION DES SEMENCES DE GRANDES CULTURES

Clos au 31 décembre 2021, le chiffre d’affaires consolidé de Vilmorin & Cie du premier semestre 2021-2022, correspondant au revenu des activités ordinaires, s’élève à 567,2 millions d’euros, en progression de 7,9 % à données courantes et de 6,6 % à données comparables.

Branche Semences Potagères

Au cours du deuxième trimestre, la branche Semences Potagères réalise un chiffre d’affaires de 149,9 millions d’euros, en croissance de 1,1 % à données courantes, mais en baisse de 0,2 % à données comparables.

Si, au global, le niveau des ventes reste très similaire à celui de l’an passé, deux éléments permettent d’expliquer le léger recul du chiffre d’affaires au deuxième trimestre :

  • l’arrêt de l’activité de plants potagers au Japon, décidé en fin d’exercice 2020-2021, et dont les effets sur les valeurs de référence N-1 vont se prolonger jusqu’à la fin de l’exercice 2021-2022 ;
  • l’arrêt des activités de semences de grandes cultures de la Business Unit Hazera (Semences Potagères. Israël).

Par ailleurs, dans le prolongement du premier trimestre, la dynamique de la branche Semences Potagères demeure contrastée selon les zones géographiques et les espèces.

  • En Europe, la douceur des températures au nord compense des conditions météorologiques plus défavorables au sud, à l’origine de retards de semis. Au sein d’un marché relativement stable, la Pologne et l’Espagne se distinguent ; a contrario, le recul de la demande en fenouil, déjà observé en début d’exercice, se poursuit en Italie.
    Le continent américain, dans son ensemble, affiche de solides performances, malgré une sécheresse continue sur la côte ouest des États-Unis et des retards de livraison dans les autres zones.
    Le Moyen-Orient et le Maghreb restent marqués par une forte instabilité géopolitique, économique et sanitaire. Dans un contexte de forte inflation et de dévaluation de sa monnaie, la Turquie parvient à délivrer de belles progressions sur plusieurs espèces stratégiques.
    En Asie-Pacifique, enfin, le niveau des ventes au Vietnam et en Chine ne permet pas de corriger l’impact d’une mousson intense dans le sud de l’Inde, ni les conséquences de la pénurie de main d’œuvre et des restrictions sanitaires en Australie et en Nouvelle-Zélande.
  • Au-delà de ces disparités géographiques, grâce à la performance de sa génétique, Vilmorin & Cie enregistre une progression des ventes sur plusieurs de ses espèces stratégiques, telles que la tomate, la carotte, la courge et la laitue. L’activité est également bien orientée sur le poivron, le piment, le chou-fleur, le melon, la pastèque et l’oignon.

Au terme du premier semestre, le chiffre d’affaires de la branche Semences Potagères s’établit à 251,3 millions d’euros, en baisse de 0,7 % à données courantes et de 1,7 % à données comparables par rapport au premier semestre 2020-2021.

Branche Semences de Grandes Cultures

Au cours du deuxième trimestre, la branche Semences de Grandes Cultures réalise un chiffre d’affaires de 150,5 millions d’euros, en progression de 12,5 % à données courantes et de 10,0 % à données comparables.

  • En Europe, alors que les cours du colza atteignent des niveaux inédits, Vilmorin & Cie conforte sa position de leader sur cette espèce. Au terme d’une campagne qui lui permet d’enregistrer des progressions de parts de marché sur l’ensemble du continent, la Société se démarque grâce à la génétique performante de son portefeuille produits.
    La campagne de semences de céréales à paille (blé, orge) est également très satisfaisante, à la faveur d’un effet volume / prix bien orienté. Enfin, les activités maïs et tournesol affichent une baisse temporaire, en raison des anticipations de ventes qui avaient été observées l’an passé. 
  • En Amérique du Sud, après une excellente campagne Safra, la dynamique brésilienne sur les semences de maïs se confirme : la campagne Safrinha connaît un très bon début, soutenue par la forte demande mondiale et la hausse des surfaces cultivées, ainsi que par les prix élevés des commodités. L’activité soja est également en progression au Brésil, tout comme les ventes de semences de tournesol en Argentine.

  • Dans les zones de développement, le niveau d’activité est contrasté d’une région à l’autre :

    • en Afrique du Sud, après un bon début d’exercice, les ventes sont pénalisées par des ruptures de stocks et des difficultés logistiques, aussi bien en semences de maïs (récolte tardive) que de soja (intempéries pendant la période de production) ;
    • sur le continent asiatique, les ventes sont en progression en Asie du Sud-Est grâce à l’export, mais un ralentissement temporaire de l’activité est observé en Inde.

Au terme du premier semestre, le chiffre d’affaires de la branche Semences de Grandes Cultures s’établit à 298,6 millions d’euros, en progression de 17,5 % à données courantes et de 15,7 % à données comparables par rapport au premier semestre 2020-2021. 

  • Enfin, concernant les sociétés mises en équivalence :
    • AgReliant voit son début d’exercice contraint par la hausse du prix des intrants, laquelle a conduit les agriculteurs nord-américains à reporter leurs achats de semences. In fine, si les perspectives de croissance pour la campagne commerciale 2022 restent modérées en maïs, elles sont correctement orientées en soja ;
    • Seed Co poursuit sa bonne dynamique commerciale.

RÉSULTATS SEMESTRIELS :
UN RÉSULTAT OPÉRATIONNEL POSITIF, UN RÉSULTAT FINANCIER EN NETTE AMÉLIORATION, MAIS DES MISES EN ÉQUIVALENCE EN RETRAIT 

  • Après prise en compte des coûts de destruction et de dépréciation des stocks, la marge sur coûts des ventes s’établit à 311,1 millions d’euros et représente 54,8 % du chiffre d’affaires total, en augmentation de 1,6 point par rapport au premier semestre de l’exercice précédent ; sur ce semestre, elle bénéficie à la fois de la hausse des marges en Semences Potagères (+2 points) et en Semences de Grandes Cultures (+2,7 points) – notamment en Europe (campagne colza).

    Les charges opérationnelles nettes s’élèvent à 305,4 millions d’euros, en hausse de 20,0 millions d’euros à données courantes par rapport au premier semestre de l’exercice 2020-2021. Celles-ci concernent en premier lieu les forces de vente, ainsi que les déplacements et événements commerciaux, qui reprennent à mesure que les restrictions liées à la crise sanitaire s’assouplissent.

    Fait marquant à l’issue de ce premier semestre, le résultat opérationnel est positif. Il ressort à 5,7 millions d’euros, en amélioration de 11,2 millions d’euros par rapport au résultat opérationnel du premier semestre 2020-2021, lequel affichait déjà un niveau de progression exceptionnel. Le taux de marge opérationnelle, traditionnellement négatif au terme de la période, est de 1,0 %, contre -1,0 % au 31 décembre 2020. 
  • La contribution des sociétés mises en équivalence s’établit à -29,6 millions d’euros, en dégradation significative par rapport au premier semestre de l’exercice précédent. Cette dégradation s’explique notamment par des impacts d’hyperinflation pour Seed Co (Afrique. Grandes Cultures) – avec un écart d’année à année de -10,4 millions d’euros –, et, pour AgReliant (Amérique du Nord. Grandes Cultures), un comparable au 31 décembre 2020 qui enregistrait des profits latents sur des instruments de couverture de matières premières pour plus de 2 millions d’euros. Concernant l’activité opérationnelle, AgReliant constate également une progression des charges à la clôture semestrielle.

  • Le résultat financier affiche une charge nette de 18,3 millions d’euros contre 27,3 millions d’euros au 31 décembre 2020. Le coût du financement s’améliore, à la suite du remboursement de certaines dettes, la négociation de conditions avantageuses dans le cadre de la mise en place d’un nouvel emprunt obligataire et la maîtrise de l’endettement. Le résultat financier intègre également une forte baisse des pertes de change, lesquelles s’élèvent à 4,9 millions d’euros, contre 13,1 millions d’euros au 31 décembre 2020.

  • Au 31 décembre 2021, l’impôt sur les résultats fait ressortir un produit d’impôt pour un montant net de 2,6 millions d’euros, en baisse de 10,3 millions d’euros par rapport à l’an passé, en lien notamment avec l’évolution du résultat imposable.

  • Le résultat net semestriel affiche une perte de 39,6 millions d’euros, en dégradation de 7,7 millions d’euros par rapport au premier semestre de l’exercice 2020-2021.

  • À fin décembre 2021, la structure bilancielle est naturellement fortement influencée par la saisonnalité du cycle annuel d’activité. Net de la trésorerie et équivalents de trésorerie (219,5 millions d’euros), l’endettement financier s’élève à 1 126,2 millions d’euros – en baisse de 70,5 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2020 –, dont une part non courante de 1 023,8 millions d’euros.
    Les capitaux propres – part du groupe s’établissent à 1 236,2 millions d’euros et les intérêts minoritaires à 42,9 millions d’euros.

 

ACTUALITÉS

Point sur la situation en Ukraine et en Russie

Dans le contexte actuel de conflit armé en Ukraine, la priorité de Vilmorin & Cie est d’apporter son soutien à ses salariés locaux.

Une cellule de crise a été mise en place dès jeudi 24 février. Un suivi rapproché des évènements est assuré et les mesures concrètes d’assistance contribuant à la préservation de la santé et de la sécurité des salariés sont coordonnées avec les filiales concernées. Toutes les activités sur le territoire ukrainien sont actuellement arrêtées.

En complément, Vilmorin & Cie travaille activement avec ses filiales pour garantir la sécurisation de ses actifs (sites administratifs et stations de recherche, notamment) et permettre, autant que possible, la réalisation de ses objectifs commerciaux et économiques de l’exercice. 

Vilmorin & Cie en Ukraine et en Russie

Ukraine :

Filiales Nombre de salariés Implantations
Limagrain Ukraine (Grandes Cultures) 93
  • Kiev (site administratif)
  • Rohy (station de recherche)
Hazera Ukraine (Potagères) 14
  • Kiev (site administratif)

Russie :

Filiales Nombre de salariés Implantations
Limagrain Russia (Grandes Cultures) 85
  • Krasnodar (site administratif et station de recherche)
  • Voronezh (station de recherche)
Vilmorin-Mikado Russia (Potagères) 12
  • Moscou (site administratif)

Chiffre d’affaires 2020-2021 pour les deux pays :

  • environ 130 M€ pour les Semences de Grandes Cultures ;
  • environ 10 M€ pour les Semences Potagères.

Évolution de la représentation de Limagrain au sein de la gouvernance de Vilmorin & Cie

Dans le prolongement de l’Assemblée Générale Annuelle et du Conseil d’Administration de Limagrain, lesquels se sont tenus respectivement le 14 décembre 2021 et le 8 février 2022, Vilmorin & Cie a réuni son Conseil d’Administration, le 1er mars 2022, afin de constater plusieurs évolutions concernant la représentation, en son sein, de son Actionnaire de référence.

  • Cooptation de Monsieur Eric GRELICHE, en qualité d’Administrateur
    Agriculteur et Administrateur de Limagrain depuis 2005, Monsieur Eric GRELICHE a été nommé Vice-Président du Groupe en décembre 2021. Il est actuellement Président de la branche Semences de Grandes Cultures. 
  • Cooptation de Monsieur Pierre-Antoine RIGAUD, en qualité d’Administrateur
    Agriculteur et Administrateur de Limagrain depuis 2016, Monsieur Pierre-Antoine RIGAUD a été nommé Vice-Président du Groupe en décembre 2021. Il est actuellement Président de la branche Semences Potagères.

Ces cooptations font suite à la démission de Monsieur Philippe BLATEYRON, Monsieur Sébastien BRIFFOND et Madame Annick BRUNIER. La ratification du mandat des Administrateurs cooptés sera soumise au vote des Actionnaires de Vilmorin & Cie, lors de l’Assemblée Générale Annuelle qui se tiendra le 9 décembre 2022.

Au 1er mars 2022, le Conseil d’Administration de Vilmorin & Cie se compose ainsi des huit membres suivants :

  • Monsieur Sébastien VIDAL, Président Directeur Général ;
  • Madame Séverine DARSONVILLE, Monsieur Eric GRELICHE, Monsieur Pierre-Antoine RIGAUD et Monsieur Pascal VIGUIER, représentant son Actionnaire de référence Limagrain ;
  • Monsieur Benoist DE SAINT LAGER, représentant Bpifrance Investissement ;
  • Madame Géraldine BÖRTLEIN et Madame Marie-Yvonne CHARLEMAGNE, Administratrices indépendantes.

Complémentairement à ces évolutions, le Conseil d’Administration de Vilmorin & Cie a revu la composition de ses Comités spécialisés, laquelle, au 1er mars 2022, se présente comme suit :

  • Comité d’Audit et de Gestion des Risques :
    • Madame Marie-Yvonne CHARLEMAGNE, Présidente ;
    • Madame Séverine DARSONVILLE, Monsieur Eric GRELICHE et Monsieur Pierre-Antoine RIGAUD, membres.
  • Comité Stratégique :
    • Monsieur Sébastien VIDAL, Président ;
    • Madame Géraldine BÖRTLEIN, Madame Marie-Yvonne CHARLEMAGNE, Monsieur Benoist DE SAINT LAGER, Monsieur Eric GRELICHE et Monsieur Pierre-Antoine RIGAUD, membres.

OBJECTIFS 2021-2022 :
RÉVISION PARTIELLE DES OBJECTIFS ANNUELS

Le premier semestre de l’exercice 2021-2022 s’achève par un léger repli du chiffre d’affaires en Semences Potagères (-1,7 %*), mais une progression significative de l’activité en Semences de Grandes Cultures (+15,7 %*). Malgré un résultat opérationnel positif, qui bénéficie de la hausse globale des marges, et un résultat financier en nette amélioration, la contribution des sociétés mises en équivalence pèse sur le résultat net semestriel, en comparaison de l’exercice précédent. A cela s’ajoutent de fortes incertitudes quant aux conséquences de la crise russo-ukrainienne sur la fin de campagne de semences en Europe de l’Est.

Au regard de l’ensemble de ces éléments, Vilmorin & Cie choisit de revoir partiellement ses objectifs de fin d’exercice 2021-2022.

Pour la branche Semences Potagères, la Société vise ainsi une progression proche de 3 %* du chiffre d’affaires (contre au moins 3 %* précédemment), par rapport à 2020-2021. L’objectif d’au moins 6 %* de croissance de la branche Semences de Grandes Cultures est confirmé, tout comme celui d’une progression d’au moins 4 %* du chiffre d’affaires consolidé. L’objectif de taux de marge opérationnelle courante est ajusté : il est désormais d’au moins 7,5 % (contre au moins 8,5 % précédemment), afin de tenir compte des incertitudes liées à la crise russo-ukrainienne, de l’impact de la hausse du prix des matières premières agricoles et du contexte général inflationniste sur le coût des produits vendus. Ce taux intègre un effort de recherche similaire à celui de l’exercice précédent.

Enfin, Vilmorin & Cie revoie la contribution des sociétés mises en équivalence – principalement AgReliant (Amérique du Nord. Grandes Cultures), Seed Co (Afrique. Grandes Cultures) et AGT (Australie. Grandes Cultures) – à un niveau proche de celui de l’an dernier (contre près de 30 millions d’euros précédemment). Cette révision est principalement liée à une évolution moins favorable que prévue en maïs pour AgReliant.

Sur le second semestre de l’exercice 2021-2022, l’atteinte de ces objectifs restera pour partie dépendante de l’évolution de la situation en Europe de l’Est et de son impact sur les chaînes d’approvisionnement en semences, ainsi que sur les devises.

* À données comparables.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

  • Jeudi 5 mai 2022(1)
    Publication du chiffre d’affaires à la fin du 3e trimestre 2021-2022
  • Lundi 1er août 2022(1)
    Publication du chiffre d’affaires annuel 2021-2022
  • Mercredi 12 octobre 2022(1)
    Publication des résultats annuels 2021-2022

(1) Publication post-clôture de Bourse.

Dates fournies à titre indicatif et susceptibles de modifications.

POUR TOUTE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

Olivier FALUT
Directeur Financier

Édouard ROCHE
Directeur Communication Financière et Relations Investisseurs

Tél. : + 33 (0)4 73 63 40 08
E-mail : contact@diffusion.vilmorincie.com
www.vilmorincie.com

4e semencier mondial, Vilmorin & Cie crée des semences potagères et de grandes cultures
à haute valeur ajoutée, contribuant à répondre aux enjeux alimentaires.

Semencier multi-espèces, Vilmorin & Cie met en marché, chaque année, environ 300 nouvelles variétés, pour répondre aux besoins de toutes les formes d’agriculture dans leur diversité et permettre aux agriculteurs de produire mieux et de produire plus.

Soutenue par son Actionnaire de référence Limagrain, coopérative agricole détenue par des agriculteurs français et groupe semencier international, la croissance de Vilmorin & Cie s’appuie sur la recherche et l’internationalisation, pour renforcer durablement ses positions concurrentielles, sur des marchés mondiaux résilients.

Guidée, depuis ses origines en 1743, par une vision long terme de son développement, Vilmorin & Cie inscrit sa performance dans le respect de trois valeurs fondatrices : le progrès, la persévérance et la coopération.
  

Retrouvez la présentation commentée du chiffre d’affaires et des résultats semestriels 2021-2022 sur le site www.vilmorincie.com, en page d’accueil.

ANNEXE 1 :

CHIFFRE D’AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2021-2022
ET ÉVOLUTION PAR TRIMESTRE ET PAR BRANCHE

En millions d'euros 2020-2021 2021-2022 Variation
à données courantes
Variation
à données comparables
Dont : Impact
devises
Effet périmètre
Premier trimestre 234,4 258,4 +10,3 % +9,7 % +1,3 0,0
Semences Potagères 104,8 101,4 -3,2 % -3,8 % +0,6 0,0
Semences
de Grandes Cultures
120,5 148,2 +23,0 % +22,2 % +0,8 0,0
Produits de Jardin
et Holdings
9,1 8,9 -2,3 % -2,2 % -0,0 0,0
Deuxième trimestre 291,4 308,8 +6,0 % +4,2 % +5,0 0,0
Semences Potagères 148,3 149,9 +1,1 % -0,2 % +1,9 0,0
Semences
de Grandes Cultures
133,7 150,5 +12,5 % +10,0 % +3,1 0,0
Produits de Jardin
et Holdings
9,4 8,4 -9,7 % -9,4 % -0,0 0,0
Premier semestre 525,7 567,2 +7,9 % +6,6 % +6,4 0,0
Semences Potagères 253,1 251,3 -0,7 % -1,7 % +2,5 0,0
Semences
de Grandes Cultures
254,2 298,6 +17,5 % +15,7 % +3,9 0,0
Produits de Jardin
et Holdings
18,4 17,3 -6,1 % -5,8 % -0,0 0,0

ANNEXE 2 :

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE 2021

En millions d'euros 31.12.21 31.12.20
  • Revenus des activités ordinaires
567,2 525,7
Coût des ventes - 256,1 - 245,8
Frais marketing et commerciaux - 100,0 - 89,5
Frais de recherche et développement - 113,1 - 104,7
Frais généraux et administratifs - 94,2 - 92,3
Autres produits et charges opérationnels 1,9 1,1
  • Résultat opérationnel
5,7 - 5,5
Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence - 29,6 - 12,0
Coût du financement - 11,6 - 12,7
Autres produits et charges financiers - 6,7 - 14,6
Impôts sur les résultats 2,6 12,9
  • Résultat des activités poursuivies
- 39,6 - 31,9
  • Résultat des activités abandonnées
- -
  • Résultat de la période
- 39,6 - 31,9
> Dont attribuable aux propriétaires de la société - 40,4 - 31,9
> Dont attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 0,8 -
     
Résultat des activités poursuivies par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- 1,70 - 1,39
Résultat des activités abandonnées par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- -
Résultat de la période par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- 1,70 - 1,39
     
Résultat dilué des activités poursuivies par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- 1,69 - 1,39
Résultat dilué des activités abandonnées par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- -
Résultat dilué de la période par action
- attribuable aux propriétaires de la société
- 1,69 - 1,39

ANNEXE 3 :

ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL

En millions d'euros 31.12.21 31.12.20
Résultat de la période - 39,6 - 31,9
Variation des écarts de conversion 25,6 - 66,7
Variation de juste valeur des instruments financiers - 0,7 2,0
Changement de méthode - -
Effet d’impôt - -
Éléments recyclables en résultat 24,9 - 64,7
Variation de juste valeur des instruments financiers - -
Pertes et gains actuariels - 5,3 - 2,4
Effet impôt 1,2 0,3
Éléments non recyclables en résultat - 4,1 - 2,1
Autres éléments du résultat global de la période net d’impôt 20,8 - 66,8
Résultat global de la période - 18,8 - 98,7
> Dont attribuables aux propriétaires de la société - 16,5 - 98,3
> Dont attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle - 2,3 - 0,4

ANNEXE 4 :
ÉTAT DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Actif

En millions d'euros 31.12.21 30.06.21
Goodwill 435,7 429,5
Autres immobilisations incorporelles 755,0 741,5
Immobilisations corporelles 294,4 297,6
Droits d'utilisation des actifs loués 80,3 61,6
Actifs financiers non courants 24,3 24,6
Participations mises en équivalence 368,5 385,0
Impôts différés 33,4 28,3
  • Total des actifs non courants
1 991,6 1 968,1
Stocks 738,2 504,8
Clients et autres débiteurs 519,9 505,5
Trésorerie et équivalents de trésorerie 219,5 280,5
  • Total des actifs courants
1 477,6 1 290,8
Total de l’actif 3 469,2 3 258,9

Passif

En millions d'euros 31.12.21 30.06.21
Capital social 349,5 349,5
Réserves et résultats 886,7 931,7
  • Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société
1 236,2 1 281,2
  • Capitaux propres attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle
42,9 47,8
  • Capitaux propres de l'ensemble consolidé
1 279,1 1 329,0
Provisions pour avantages au personnel 51,3 49,0
Dettes financières non courantes 1 023,8 994,8
Obligations locatives non courantes 58,6 43,0
Impôts différés 97,2 92,4
  • Total des passifs non courants
1 230,9 1 179,2
Autres provisions 12,2 16,8
Fournisseurs et autres créditeurs 569,1 527,2
Produits différés 30,1 29,7
Dettes financières courantes 326,1 157,3
Obligations locatives courantes 21,7 19,7
  • Total des passifs courants
959,2 750,7
Total du passif 3 469,2 3 258,9

ANNEXE 5 :

VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS

En millions d'euros

 
Attribuables aux propriétaires de la société Attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle

 
Total

 
Capital Primes Résultat et autres réserves Réserves de conversion Total
01.07.20 349,5 300,6 661,4 - 96,7 1 214,8 15,0 1 229,8
Autres éléments du résultat global net d’impôt  -    -   20,1 - 37,7 - 17,6 - 0,2 - 17,8
Résultat net  -    -   92,3  -   92,3 1,1 93,4
Résultat global de l'exercice  -    -   112,4 - 37,7 74,7 0,9 75,6
Variation des titres auto-détenus  -    -   - 0,1  -   - 0,1  -   - 0,1
Dividendes versés  -    -   - 22,9  -   - 22,9 - 1,6 - 24,5
Variations de périmètre  -    -    -    -    -   7,2 7,2
Variation de capital de la société mère  -    -    -    -    -    -    -  
Variation de capital des filiales  -    -   - 0,5  -   - 0,5 0,7 0,2
Variation des parts d’intérêts  -    -   0,6  -   0,6 16,4 17,0
Obligations remboursables en
actions
 -    -    -    -    -   9,5 9,5
Impact des ajustements en monnaie hyperinflationniste  -    -   15,9  -   15,9  -   15,9
Reclassements  -    -   - 5,7 5,7  -    -    -  
Autres  -    -   - 1,3  -   - 1,3 - 0,3 - 1,6
30.06.21 349,5 300,6 759,8 - 128,7 1 281,2 47,8 1 329,0
Autres éléments du résultat global net d’impôt  -    -   - 4,7 28,6 23,9 - 3,1 20,8
Résultat net  -    -   - 40,4  -   - 40,4 0,8 - 39,6
Résultat global de la période  -    -   - 45,1 28,6 - 16,5 - 2,3 - 18,8
Variation des titres auto-détenus  -    -   0,1  -   0,1  -   0,1
Dividendes versés  -    -   - 36,6  -   - 36,6 - 0,5 - 37,1
Variations de périmètre  -    -    -    -    -    -    -  
Variation de capital de la société mère  -    -    -    -    -    -    -  
Variation de capital des filiales  -    -   - 0,1  -   - 0,1  -   - 0,1
Variation des parts d’intérêts  -    -   0,3  -   0,3 - 0,1 0,2
Obligations remboursables en
actions
 -    -    -    -    -    -    -  
Affectation des goodwill  -    -   0,4  -   0,4 - 2,0 - 1,6
Impact des ajustements en monnaie hyperinflationniste  -    -   4,8  -   4,8  -   4,8
Reclassements  -    -   - 1,4 1,4  -    -    -  
Autres  -    -   2,6  -   2,6  -   2,6
31.12.21 349,5 300,6 684,8 - 98,7 1 236,2 42,9 1 279,1

ANNEXE 6 :        

GLOSSAIRE

Données comparables

Les données comparables sont les données reconstituées à périmètre et taux de change constants. Les données financières de 2020-2021 se voient donc appliquer le taux moyen de l’exercice 2021-2022, ainsi que d’éventuelles évolutions de périmètre, pour être comparables avec les données de l’exercice 2021-2022.

Données courantes
Les données courantes sont les données aux taux de change historiques de la période et ne tenant pas compte d’effet périmètre.

EBITDA

L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel auquel s’ajoutent les dotations aux amortissements et pertes de valeur.

Endettement financier 
L’endettement financier correspond aux dettes financières moins la trésorerie et équivalents de trésorerie.

Effort de recherche

L’effort de recherche correspond à la dépense de recherche brute avant immobilisation des frais de recherche et crédit d’impôt recherche.

Marge opérationnelle courante

La marge opérationnelle courante est définie comme la marge opérationnelle comptable, retraitée des impairments et des coûts de restructuration.

 

Pièce jointe